Ma vie, My Life

(copyright Bob Gratton)

Voici l’endroit où je t’explique combien ma vie est triste et misérable sans lactose. MAIS NON. Blaguette. Mais si ça t’intéresse d’en savoir un peu plus sur l’intolérance au lactose, tu es au bon endroit.

Qu’est-ce que c’est une intolérante au lactose et qu’est-ce que ça mange (pas) en hiver?

Tout d’abord, disons que ça diffère beaucoup d’une personne à l’autre. Selon les habitudes et la gravité des symptômes, la palette de gens qui se disent intolérants va de «éviter le lait de vache les soirs de pleine lune» à «le mot lactose ne s’approche jamais de ma bouche».

Personnellement, je fais plutôt partie du deuxième groupe.

En gros, comme ce n’est pas une allergie ou une maladie exacte (selon mon humble expérience), chaque intolérant teste et trouve ses limites, et on finit assez vite par connaitre son corps. Dans mon cas ça s’est aggravé avec les années, je me suis adaptée au fil du temps et je m’adapte encore aujourd’hui (et heureusement certains producteurs s’adaptent avec moi!).

Parmi les produits qui contiennent du lactose, on retrouve :

  • Le lait
  • La crème
  • Le fromage
  • Le yogourt
  • Les mille et une délicieuses déclinaisons de ces magnifiques produits

Tu te demandes si tu es intolérant(e)? La réponse se trouve peut-être plus bas!

(Ouhlala le bon truc marketing)

Est-ce que ça fait mal docteur?

Pour ce qui est du type de symptômes et de la gravité, je n’ai pas envie de m’éterniser sur le sujet, disons simplement qu’un sentiment de malaise général (fatigue, bouffées de chaleur, maux de têtes) et de forts maux de ventre / ballonnements / problèmes-intestinaux-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom en sont les principaux indicateurs. Je te vois, tu es en train de googler pour trouver des détails, c’est correct je respecte ça.

Si tu te demandes si tu es intolérant(e) au lactose, c’est peut-être le moment de faire un petit test pour valider ta théorie. C’est facile, arrête de boire du lait pendant une semaine et note ton état général. Si tu veux être sûr, cale-toi un grand verre de lait ensuite et observe.

Bon, c’est peut-être pas suuuuuuper scientifique, mais ça donne un méchant bon indice. Ça peut toujours être une bonne idée d’en parler à ton médecin ou à un nutritionniste, je sais qu’il existe des tests pour valider cette intolérance même si je n’y ai pas eu recours.

La bonne nouvelle si tu es intolérant(e), c’est qu’on va pouvoir s’en jaser. Sinon c’est pas grave, je t’aime pareil.

Écris-moi si tu as des questions (gabrielle@nocheesecake.com), et n’oublie pas de rester connecté sur Facebook @nocheesecake !


RECETTES

Fettuccine Alfredo, spaghetti carbonara, mac & cheese, crème brulée…
Comme je ne peux qu’y rêver au restaurant, j’ai décidé de me retrousser les manches pour devenir ma propre chef cuisinière spécialisée en délices crémeux et fromagés, sucrés ou salés, mais toujours sans lactose.

Voir mes top recettes

TRUCS & SUBSTITUTS

Avec le temps et l’expérimentation, j’ai développé une panoplie de petits trucs qui font maintenant partie de mon quotidien.
Tu trouveras dans cette section des infos fullscientifiques, pleins de substituts approuvés par le bedon et d’autres trucs pour savourer la vie sans lactose.

Voir mes trucs et substituts 

MARQUES & RESTOS

Nous sommes de plus en plus de petits bedons fragiles, et certains l’ont bien compris.
Plusieurs marques mettent en marché d’excellents produits sans lactose et pleins de saveurs. Tu trouveras dans cette section des produits à déguster à la maison et mes meilleurs adresses et choix au restaurant.

Voir mes marchés et restos préférés